• Cyrill Burri

ARCINFO - Les Ponts-de-Martel: les préparatifs du Festi’Tourb vont bon train

Rencontre avec les organisateurs du Festi’Tourb, à quelques jours du lancement du festival.


Photo: Lucas Vuitel


A quelques jours du début du Festi’Tourb, les préparatifs vont bon train autour du centre sportif du Bugnon aux Ponts-de-Martel. L’école des arts du cirque Circo Bello a profité du beau temps pour monter son chapiteau, et on peut déjà admirer les clichés du Photo-Club de Neuchâtel le long du sentier des tourbières.

Les jeunes co-organisateurs de l’événement sont dans les starting-blocks. Jimmy Maradan et Kevin Robert, tous deux enfants du village, ont consacré près de trois semaines de vacances pour organiser la toute première édition de ce festival.


«Il s’agit d’un partenariat entre notre association, Martel Prod, et l’école des arts du cirque Circo Bello. Et on peut s’appuyer sur 140 bénévoles!», soulignent-ils. Talents régionaux Durant six jours, du 26 avril au 1er mai, le public pourra assister à quelque 25 animations et spectacles. «Mis à part ce qui sera organisé à l’intérieur du centre, tout sera gratuit ou au chapeau», précisent-ils. «L’idée est de montrer les talents de la région», explique Kevin Robert. La programmation s’appuie sur des artistes locaux. Une douzaine d’artisans exposeront en outre leurs travaux dans la halle. «Nous avons aussi à cœur que tout le monde y trouve son compte.» Durant cette semaine, les écoliers pourront s’initier aux arts du cirque et assister à la projection du film «Lynx» de Laurent Geslin. «Nous avons également invité à la séance les aînés du home Le Martagon, tout proche, pour que les générations se rencontrent». Acrobaties et yodel Lancement des festivités sous chapiteau, mardi soir, avec la performance acrobatique de la Cie En Show et le spectacle rocambolesque de la Cie Sens de l’humeur. Les concerts et spectacles se succéderont toute la semaine. A ne pas louper, samedi 30 avril, la première de la création de Circo Bello, «Gardienne de la forêt», et la soirée folklorique: une collaboration inédite entre le Wind Band Neuchâtelois et The New Swiss-Alpine Project, qui réunira sur scène quelque 60 musiciens et chanteurs, yodleuse comprise. De quoi attirer le fervent défenseur des musiques populaires, Jean-Marc Richard, qui animera l’émission «Le Kiosque à musique» depuis le Festi’Tourb, samedi dès 10h30. La manifestation se poursuivra jusqu’à dimanche après-midi. Dès vendredi et tout le week-end, des transports publics seront spécialement affrétés pour acheminer les festivaliers de la vallée, du Locle et de La Chaux-de-Fonds. Reste à espérer que le soleil inonde le Festi’Tourb. Même si, avec un nom pareil, personne ne serait vraiment étonné de patauger les pieds dans l’eau…


Sylvie Balmer, ARCINFO, 22.04.2022